L’un des tests les plus demandés est celui pour détecter la consommation de haschisch et de marijuana, des drogues très répandues surtout chez les jeunes et même les adolescents. Les tests de drogue les plus efficaces pour les cannabinoïdes sont ceux du cheveu. En effet, ils permettent de détecter la consommation sur une période plus longue que les tests de l’urine et du sang.

La marijuana est une substance constituée d’un mélange broyé de feuilles, de tiges, de fleurs séchées et de graines de Cannabis Sativa, de Cannabis Indica et de Cannabis Ruderalis. La consommation de marijuana se fait principalement par la préparation de cigarettes (joints), mais peut également être fumée avec des pipes à eau (bong). Parfois, la marijuana est rajoutée pour une préparation de gâteaux. Le métabolite principal, ainsi pour le haschisch, est le THC (delta 9 tétrahydrocannabinol). Cela en détermine l’intensité plus ou moins forte des effets : durant ces dernières années, les plantes de marijuana cultivées sont devenues de plus en plus riches en THC.

Les cannabinoïdes sont des substances stupéfiantes qui sont souvent utilisées pour atténuer le sentiment de timidité, diminuer les inhibitions, se relaxer, atteindre une certaine euphorie. Ces ressentis peuvent cependant être suivis d’un état de grand relâchement et de perte d’ambitions et d’intérêts. Le THC arrive au cerveau et cause la libération de la Dopamine, comme d’autres drogues. Les principaux effets physiologiques sont l’augmentation du rythme cardiaque et la dilatation des vaisseaux sanguins des yeux, ce qui explique une rougeur caractéristique. Une psychose hallucinante peut survenir en cas d’utilisation d’excès à fortes doses.

Les principaux indicateurs de la consommation de marijuana et de haschisch sont l’apathie, le sommeil, la confusion et la fatigue, l’augmentation considérable de la faim et de la soif, la difficulté à se souvenir des événements et à se concentrer, l’incapacité de coordination des mouvements et d’équilibre. Les mains peuvent trembler et se refroidir. Ceux qui consomment de la marijuana ou du haschisch ont souvent une forte odeur, caractéristique de ces substances sur les vêtements. La fumée de haschisch et de marijuana, par ailleurs, contient plusieurs produits chimiques, dont beaucoup sont cancérigènes.

Les tests sur l’urine et le sang permettent de détecter la consommation de cannabinoïdes uniquement si elle a eu lieu quelques jours avant le test, alors que les tests sur les cheveux, ou les poils prélevés sur différentes parties du corps, permettent de détecter la consommation sur une période allant de 1 mois jusqu’à 12 mois.

Consultez nos tests toxicologiques, antidrogue et alcool avec des cheveux et des poils du corps, entrez dans la BOUTIQUE EN LIGNE!